Architecture

Accueil » Architecture

L'architecture du Phare

Un bâtiment protégé

Le phare du Cap Ferret est un élément majeur du paysage de la presqu’île. Il signale l’entrée du bassin d’Arcachon depuis l’océan et participe à la sécurité maritime.

Au-delà de ses fonctions techniques c’est aussi un monument architectural qui attire chaque année de nombreux visiteurs intrigués par ce qu’il symbolise et ce qu’il offre : un magnifique panorama de terre et d’eau à plus de 57 mètres d’altitude.

Inscrit au titre des monuments historiques depuis 2009, le phare du Cap Ferret est reconnu pour sa valeur patrimoniale. Cette protection implique une responsabilité partagée entre le propriétaire l’État et les gestionnaires pour tout ce qui relève des travaux et aménagements sur le bâti d’une part, dans le parc d’autre part.

Une signature architecturale

Véritable marqueur de l’identité maritime du Bassin d’Arcachon, le phare du Cap Ferret possède une architecture imposante. En 2012, d’importants travaux ont été réalisés sur le bâti et son environnement immédiat.

Aujourd’hui, le phare du Cap Ferret associe harmonieusement des éléments classiques et d’origine (béton armé et briques 1947) à des réalisations plus contemporaines (années 2010) structurées autour de matériaux d’acier et verre. Un parti pris qui renforce la lecture de cet édifice de grande hauteur en apportant légèreté et modernité.

La nouvelle extension est annoncée par un parvis en pente surplombé par une ombrière.

Le nouveau bâtiment fait de béton, verre, bois et métal, dialogue avec les matières existantes, le caractère fonctionnel du phare et son second œuvre soigné. Point d’entrée, de circulation, boutique et sortie, il réorganise les espaces intérieurs autour d’un escalier qui participe à la nouvelle scénographie de visite. Les verrières qui assurent la jonction entre l’ancien bâtiment et l’extension des années 2010 créent de nouveaux jeux de lumière et des points de vue sur le fût.

Un entretien rigoureux et spectaculaire

Le phare attire aujourd’hui plus de 110 000 personnes par an, ce qui en fait le deuxième site le plus visité du Bassin d’Arcachon, après la Dune du Pilat.

Des travaux d’entretien sont réalisés régulièrement pour maintenir l’état général du site et assurer un confort maximal aux visiteurs.

A l’automne 2018, des travaux spectaculaires ont été menés au sommet et sur l’extérieur du bâtiment. Hélicoptères, artisans cordistes et ouvriers spécialisés ont œuvré à la fabrication sur-mesure et au changement du garde-corps au sommet, ainsi qu’au décapage total et à la mise en peinture de la tour du phare du Cap Ferret.

Financé par l’Office de Tourisme, le film documentaire « Au fil du Phare » a été réalisé durant toute la durée des travaux pour garder en mémoire ce chantier d’envergure.

Découvrez-le sans plus attendre !

 
 
 
Réalisation : Pierre Bouchilloux
Production : Saison Cinq